nénuphar jaune

L'utilité des plantes aquatiques dans un bassin à koïs

Les plantes consomment des nitrates et des phosphates et sont donc indispensables à la vie du bassin. Elle se nourrissent de ces substances issues du processus de filtration biologique. Aucun système de filtration n’est en mesure d’effectuer ce que font les plantes. Mais de nombreux bassins à koïs ne contiennent que très peu, voire pas du tout de plantes. Il y a plusieurs raisons à cela. Les amateurs de koïs veulent pouvoir admirer leurs poissons et craignent - souvent sans raison - que les plantes apportent des parasites. Autre raison avancée: les carpes koïs ont tendance à détruire les plantes. Les tiges sont abîmées et arrachées par les gros poissons. Ils déterrent les plantes en fouissant le substrat des paniers.  Ce comportement n'est pourtant pas universel et dépend du caractère des individus et de leur appétit.

Il est parfaitement possible d'utiliser des plantes qui résistent aux carpes koïs : joncs des chaisiers, nénuphars jaunes, les très grands nénuphars (N.  'Gladstoniana', N. 'Pöstlingberg'). D'autres plantes seront placées dans des zones peu profondes où les poissons n'ont pas accès. Souvent, on prévoit un deuxième bassin qui reçoit l'eau provenant du filtre. La filtration est ainsi complète. L'eau purifiée par les plantes retourne dans le bassin à koïs.