Les feuilles des nénuphars sont rongées sur les bords. Elles sont criblées de trous. La cause n'est pas très claire. Qui est le coupable ?

Ces dommages sont causés par une chenille. Elle vit à l'intérieur d'un fourreau formé de fragments de feuilles et de lentilles d'eau. Les chenilles ne sont pas faciles à débusquer.

Hydrocampe de la lentille d'eau (Cataclysta lemnata)

Il s'agit de l'Hydrocampe de la lentille d'eau (Cataclysta lemnata), un petit papillon de nuit gris blanc d'une envergure de 15 à 25 mm. Ces petits papillons volent de mai à octobre aux abords des étangs, mares, rivières et flaques d'eau. Ils ne s'éloignent pas beaucoup du point d'eau où ils sont nés et sont donc plutôt sédentaires. Ils affectionnent les eaux stagnantes, de préférence couvertes de lentilles d'eau.

Les ailes postérieures du papillon sont blanches avec des taches et des bandes plus sombres. Les papillons volent le jour et la nuit. Ils se nourrissent de la sève des plantes. Les œufs sont déposés à la base des feuilles flottantes. La femelle courbe son abdomen sur le bord de la feuille. Les chenilles sont semi-aquatiques et se fabriquent des « maisons flottantes »